image poster

Détox à l'automne : faut-il l'envisager ?

02/09/2017

Les magasines nous assaillent d’idées détox automnales… Mais pratiquer une cure est-il une bonne idée ? Eh bien ça dépend !

Avant toute chose, il faut faire attention aux "mono-diètes de l’extrême" type jeune hydrique où l’on ne boit que de l’eau tout en poursuivant ses activités habituelles : on risque des carences graves !

Ca dépend aussi de l’objectif : si vous visez une perte de poids rapide, vous risquez de reprendre le poids aussitôt à l’arrêt de la cure et ça peut être douloureux pour l’estime de soi…

 Dans un but d’expérience et de connaissance de soi, pourquoi pas… Par contre il est indispensable de faire les choses en conscience : manger dans le calme, mastiquer soigneusement, être à l’écoute de soi… Ca n’aurait pas de sens de faire une "orgie d’aliments autorisés" à s’en faire exploser le ventre ! Rester attentif à ses sensations durant cette expérience peut générer le déclic pour un meilleur comportement alimentaire sur plus long terme… Parce que c’est ça qui est intéressant : faire bombance le weekend puis se restreindre durant la semaine en ne mangeant que des aliments light, c’est un trouble du comportement alimentaire qui s’appelle « restriction cognitive » !

 

Effets indésirables et précautions :

Il y a des contre-indications absolues au jeûne : arythmies, cardiaques, diabète de type 1, décollement de rétine, trouble du comportement alimentaire (anorexie…), hypotension artérielle sévère…*

Si l’on ne souffre pas de l’une de ces pathologies et que l’on décide de se lancer dans une cure de raisin ou de pommes de 3 jours par exemple, mais que l’on a les intestins sensibles ou que l’on a fait des excès sur une longue période, le transit peut être chiffonné.

Durant la cure, si on se sent fatigué, déprimé, qu’on a une baisse de force, on arrête immédiatement en reprenant prudemment une alimentation normale !

On peut se faire accompagner par un diététicien, un naturopathe ou un praticien en médecine traditionnelle chinoise par exemple pour être conseillé…

 

Dans le milieu médical, tout le monde ne s'entend pas sur l’intérêt des « cures detox ». Quoi qu'il arrive, il faut garder à l’esprit que le corps est plein de ressources, que si on lui donne le repos dont il a besoin (bien dormir), le mouvement dont il a besoin (bouger, prendre l’air), la nourriture dont il a besoin (ni trop ni trop peu), et qu’on lui accorde l’attention qu’il requière, il est capable de se réguler tout seul et de nous faire savoir ce dont il a besoin par le biais d’appétits spécifiques…

Alors une alternative à la detox pourrait être de se faire une semaine de challenge à prendre soin de soi, avec des petits plats simples, de bons ingrédients, cuisinés très simplement, et de manger dans le calme, juste la quantité qu’il faut… Ca a l’air trop simple, et pourtant c’est un tel soulagement pour l’organisme ! et c’est à pratiquer aussi souvent que possible pour retrouver une sérénité durable.

Il n’y a pas de « diète miracle qui remet le compteur toxines à zéro » : prendre soin de soi, c’est un soin de chaque jour, dans la bienveillance.

 

 

*Pour aller plus loin, voir le livre du Dr Lionel COUDRON aux éditions Terre Vivante : Le Guide pratique du jeûne.

 

Ecoutez cette chronique diffusée sur France Bleu Pays de Savoie :

https://www.francebleu.fr/emissions/la-chronique-vie-pratique-arnaque-au-camping-avec-robert-mondo-ufc-que-choisir/pays-de-savoie/la-cure-detox-avec-anne-claude-dieteticienne

Infos pratiques, contact et tarifs