image poster

Risotto douillet au fenouil et petites pétoncles

19/10/2017

J’aime pas le fenouil… ! C’est tout fibreux et ça mâchonne quand c’est cru, ça a un goût anisé bizarre une fois cuit… Il n’y a guère qu’en jus que je l’apprécie vraiment (par ici la recette !). Mais j’aime bien relever des défis, et trouver moyen de me faire aimer le fenouil cuit en était un : puisque ce sont les fibres qui m’ennuient, je l’ai finement mixé pour y remédier, et j’ai boosté la saveur anisée avec des graines de fenouil, compensée par l’acidité du jus de citron… Et vraiment j'adore le fenouil cuisiné comme ça ! Ça vous dit ?

 

Ingrédients :

On a nourri 3 gourmands avec ces proportions ! ;-)

  • 1 cube de bouillon de légumes bio + 800ml d’eau
  • 1 cuillère à soupe de graines de fenouil + une cuillère à café pour les noix de pétoncle
  • 300g de riz rond semi-complet (ou de riz à risotto)
  • 1 beau bulbe de fenouil
  • Jus de citron
  • Sel gris
  • Baies roses
  • Crème fluide (ou crème de riz ou de soja)
  • Noix de pétoncle avec leur corail orangé 300g environ
  • Huile de tournesol oléique désodorisée (huile neutre spéciale cuisson)

 

Je prépare un bouillon bien parfumé en faisant chauffer l’eau, le cube de bouillon et les graines de fenouil fraîchement moulues. Je hache le fenouil au robot-coupe pour le réduire en tout petits morceaux.

Dans une cocotte, je fais chauffer un filet d’huile de tournesol où je fais revenir le riz jusqu’à ce qu’il prenne une odeur noisetée. Avant qu’il ne soit toasté, j’ajoute le fenouil haché et je fais revenir une petite minute pour le laisser commencer à fondre. J’ajoute alors louche après louche le bouillon tout chaud, en attendant que chaque louchée ait été absorbée avant d’en rajouter. Quand le riz est bien tendrement cuit, j’ajoute jus de citron acidulé, sel gris, baies roses parfumées fraîchement moulues, et une bonne coulée de crème pour lier tout en onctuosité.

Dans une poêle à part, je fais chauffer à feu moyen un filet d’huile de tournesol et une cuillerée de graines de fenouil fraîchement moulues, où je fais revenir délicatement les noix de pétoncle, à peine une minute sur chaque face, pour préserver leur moelleux merveilleux.

Je sers le risotto tout chaud surmonté de fières petites pétoncles dodues, et je parsème de pluches de fenouil vert pimpant…

 

Pour encore + de gourmandise :

On peut opter pour la version d’une douceur absolue, ou pour une version plus pêchue en ajoutant quelques rondelles de chorizo revenues à la poêle pour les rendre croustillantes… Miam !!

Infos pratiques, contact et tarifs