image poster

Granola salé et épicé au curry et graines de fenouil

01/10/2018

C’est parti pour une série de recettes de collations salées : lorsque qu’il me prend un coup de faim entre deux activités et que je n’ai pas la possibilité de faire un repas dans l’immédiat, j’ai besoin d’une collation pratique (rapide à manger et qui ne coule pas partout !) et suffisamment nourrissante pour me permettre de tenir une bonne heure en n’ayant grignoté qu’un petit volume.

Les encas les plus accessibles sont souvent sucrés, mais il est des moments de la journée où le sucré ne me dit vraiment rien. Alors pour prendre les choses en main, je commence à mettre au point des recettes de collations salées, comme ce granola inspiré de celui de Catherine KLUGER qu’une fée fort inspirée m’a fait découvrir… !

Les flocons de céréales toastés procurent des glucides d’assimilation lente pour être rassasié sur la durée, les graines oléagineuses apportent gourmandise et croquant et les épices sont sympathiquement stimulantes… C’est parti !

 

Ingrédients :

  • Flocons de céréales 200g (moitié avoine / moitié sarrasin…)
  • Sel gris (3g)
  • Graines oléagineuses environ 100g (tournesol (30g), sésame (20g), lin brun (30g), chia (30g))
  • Graines de fenouil (10g)
  • Ras el hanout (ou curry bien relevé – 3 càc)
  • Curcuma (1 càc)
  • Huile d’olive 35g
  • Miel 1 càs
  • Facultatif : blancs d’œufs x2 => permettent de former des pépites de granola friables

Les quantités entre () sont à adapter au feeling et à votre goût. Je vous recommande cependant de respecter le rapport flocons de céréales / oléagineux / huile / miel / blanc d’œuf pour obtenir un résultat similaire au mien en terme de texture (ni trop gras ni trop humide…).

 

Je mélange flocons, graines, sel, épices et huile d’olive. J’incorpore le miel bien liquide (fluidifié à feu doux à la casserole au besoin) et les blancs d’œufs battus en neige. Je répartis sur une plaque de four munie de papier sulfurisé et j’enfourne à four chaud (160°C) pour ½ h de cuisson (je brasse les flocons à mi-cuisson pour éviter que ceux qui se trouvent les plus à l’extérieur ne toastent trop).

Je laisse refroidir et je place dans un bocal hermétique.

Je déguste tout seul en collation pratique, et je saupoudre sur les soupes, salades, légumes… tout l’hiver !

Infos pratiques, contact et tarifs