image poster

"Carotte ou bâton ?" La motivation en question

07/10/2018

« J’ai besoin que vous soyez ferme sinon je lâche l’affaire… »

« J’ai besoin d’être cadrée, et que vous m’enguirlandiez quand je dérape ! »…

Ces personnes réclament le « bâton », la douleur, le désagréable qui force « l’âne » à avancer (pauvre bête !!). Ce qu’elles cherchent vraiment, c’est à se sentir motivées, mais il y a une confusion…

On nous apprend que c’est la volonté qui nous permet d’atteindre les buts que nous nous fixons, et on nous rabâche que "quand on veut on peut !". Mais la volonté, ça n’a rien à voir avec la motivation, revoyons nos définitions :

  • la VOLONTÉ, c’est la faculté de faire des choix conscients, en fonction de motifs rationnels, et de prendre la décision de faire ou ne pas faire telle chose. On la distingue du DÉSIR au caractère passif ; une personne volontaire agit par choix et non en fonction d’automatismes, réflexes ou impulsions. On parle « d’effort » de volonté et on y associe l’idée de "fermeté" et de "constance dans la décision et l'exécution", ainsi qu’une valeur morale: la volonté, c’est "bien", le « manque de volonté », c’est de la "faiblesse"...
  • la MOTIVATION, c’est l’ensemble des facteurs dynamiques qui orientent les actions de la personne vers un but donné, qui déterminent sa conduite et provoquent chez elle un comportement donné, en modifiant au besoin son comportement présent. La motivation suscite le désir (désir d’apprendre, désir de faire ou de ne pas faire…). La motivation renforce l’action. C’est une énergie qui nous anime.

Soyons d’accord : vouloir, c’est décider intellectuellement, ce n’est pas être dans l’action. La motivation, c’est un déploiement d’énergie, c’est l’enthousiasme qui permet l’assiduité, la persévérance. On a beau vouloir, sans motivation on a bien des difficultés à atteindre son but.

Vient naturellement la question: comment fait-on pour se motiver ? La motivation ça ne se décide pas : nous sommes motivés par les actes qui viennent satisfaire nos besoins fondamentaux. Nous avons besoins de prendre conscience de nos besoins pour trouver cette étincelle de motivation et la laisser alimenter nos actions. Exemples :

Je suis motivé pour... ->  parce que cela nourrit mes besoins de :
  • étudier alors qu’il fait beau dehors
->  évoluer, apprendre…
  • sortir retrouver des amis malgré la pluie
->  contact, compagnie…
  • rester à la maison un après-midi pluvieux
->  être à l’abri, repos, détente, retour sur moi…
  • ne boire qu’une tisane au dîner
->  laisser mon corps au repos après un repas copieux à midi…

 

Soyez attentifs à vos besoins, prêtez-leur l’oreille avec bienveillance, et observez aussi comme ils évoluent : les besoins prioritaires dépendent des circonstances ! Nous en reparlerons…

 

 

Sources lexicales : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales : http://www.cnrtl.fr

Photo de Evgeny Atamanenko, Happy cheerful girl with balloons running across meadow at sunset on nature in summer. Source : SHUTTERSTOCK

Infos pratiques, contact et tarifs