image poster

"Blanc-manger" pomme charnues et amande douce

15/02/2019

Un dessert léger et délicat pour terminer le repas sur une note douce : selon Wikipedia, le blanc-manger est un entremets sucré ou salé, à base de lait aromatisé et épaissi avec du riz, de la fécule de pomme de terre ou de maïs, qui se présente comme un flan et qui doit son nom à sa parfaite blancheur. La recette est ici simplifiée au possible : un lait d'amande tout prêt, gélifié à l'agar-agar et épaissi avec un soupçon d'arrow-root qui va lui conférer ce léger "rebondi" que donne habituellement la gélatine.

Un reste de compote de pommes bien charnues fait le topic de ce joli flan, dont la blancheur immaculée me procure une sensation d'apaisement, entre la neige paisible et la douce lumière de l'approche du printemps...

 

Ingrédients pour un bol à partager (3-4 personnes) :

  • lait d'amande non sucré 250ml
  • agar-agar 1/2 càc 
  • arrow-root 1 càs (ou fécule de maïs)
  • +/- sucre ou sirop d'agave
  • pommes à cuire (Golden, Canada blanches ou grises...)

J'épluche les pommes, ôte les pépins et les coupe en gros quartiers. Je les cuis à la casserole à couvert sur feu doux, avec quelques cuillerées d'eau ou de jus de pomme pour amorcer la cuisson. Je dépose quelques quartiers bien égouttés dans le fond d'un bol, et réserve le reste pour une collation ultérieure...

Je mélange dans une petite casserole le lait d'amande, l'agar-agar, l'arrow-root, j'ajoute du sucre si le lait d'amande n'est pas assez édulcoré à mon goût. Je porte à ébullition en fouettant constamment et coupe le feu aussitôt. Je verse au-dessus des pommes et je laisse revenir à température ambiante avant de placer au réfrigérateur pour 3h minimum (12h = idéal !).

Je démoule sur une jolie assiette en passant la lame d'un couteau fin tout autour du bol. Je déguste en me connectant à toute la duoceur que je me souhaite...

 

Infos pratiques, contact et tarifs