Diététique et santé

« Que ton aliment soit ton médicament » (Hippocrate, 460-370 avant J.-C.)

 De par leur composition chimique, les aliments agissent sur notre métabolisme. A nous de les utiliser à bon escient pour préserver notre santé.

 

Le médecin m’a dit d’équilibrer mon diabète, de faire baisser mon cholestérol, ma tension...

Les aliments sont constitués de nutriments variés dont les propriétés ont des retentissements sur notre métabolisme en fonction des circonstances.

Nous faisons le point sur les mécanismes à l'oeuvre dans le trouble que vous vivez (diabète, hypercholestérolémie, hypertension artérielle...) et je vous aide à apprendre quels aliments peuvent avoir une influence défavorable ou favorable sur votre métabolisme, et à gérer vos choix au quotidien en évitant les restrictions inutiles.

 

Transit intestinal : aïe !

Les troubles du transit intestinal, loin de constituer un sujet trivial, sont une problématique véritablement conséquente : la constipation à elle seule touche 10 %1 à 30 %2 de la population adulte des pays occidentaux, dont 3 à 5 % de façon chronique.

Outre leurs impacts en terme de santé et confort et leurs retentissements sur l’humeur, les troubles du transit impactent notre manière de nous alimenter (inhibition, perte d’appétit…) et la régulation de notre poids

Ballonnements, intestin irritable, diverticules, maladie de Crohn… je vous guide dans vos expériences pour déterminer quels aliments vous permettront de gérer les inconforts et d'établir un transit sain et serein.

1 Higgins PD, Johanson JF, Epidemiology of constipation in North America: a systematic review, Am J Gastroenterol, 2004;99:750-9.

2 Garrigues V, Gálvez C, Ortiz V, Ponce M, Nos P, Ponce J, Prevalence of constipation: agreement among several criteria and evaluation of the diagnostic accuracy of qualifying symptoms and self-reported definition in a population-based survey in Spain, Am J Epidemiol, 2004;159:520-6.

 

Chirurgie bariatrique : les intérêts d'une approche diététique non restrictive

Entreprendre un parcours en vue d’une chirurgie bariatrique (anneau gastrique, sleeve gastrectomy, by-pass…) est une décision personnelle importante qui invite à un regard sur notre façon de prendre soin de nous au quotidien afin de bien nous y préparer.

Etre accompagné avant d’accéder à l’opération par une diététicienne "non restrictive" aide à remettre de la sérénité dans la relation à la nourriture :

  • m’écouter et faire confiance à mes ressentis,
  • abandonner les idées reçues sur des "aliments permis" ou "grossissants" et prendre contact avec mes besoins,
  • me sentir "normal(e)" et reprendre confiance en moi

Après l’intervention, le suivi est important pour aider à gérer le nouveau rythme alimentaire, les éventuelles complications (difficultés de réalimentation…) et réapprendre à satisfaire vos besoins en prenant soin de vous…

 

Nutrition et cancer

Les études montrent une incidence de l’alimentation sur la prévention et dans le traitement du cancer. S’agissant d’une pathologie multifactorielle, si l’alimentation à elle seule ne porte pas toute la responsabilité de la survenue de la maladie, elle ne la soignera pas à elle seule non plus mais pourra contribuer à rendre les différents traitements plus efficaces. Posons ensemble et en douceur les grands principes qui vous soutiendront durant votre traitement et après.

Les medias sont prompts à diffuser des informations alarmantes ou au contraire porteuses d’espoir sur les aliments "anti-cancer" ou cancérigènes. Formée auprès du Pr Claude PICHARD (Cours Suisse de Nutrition Clinique "Oncologie et Nutrition" session 2014, Hôpital Universitaire de Genève) et actualisant régulièrement mes connaissances, je fonde les informations que je vous transmets sur des bases scientifiques validées, en gardant pour objectifs la préservation de votre santé mais aussi de votre qualité de vie.

 

Intolérance au lait, aux œufs, au gluten…

« Je ne peux plus rien manger ?! » Heureusement si !

je vous aide à faire le point sur les aliments tout à fait contre-indiqués, et vous accompagne pour trouver les substitutions simples (et bonnes !) que vous allez pouvoir mettre en pratique de façon automatique avec un peu d’entraînement.

Vous ne savez pas comment utiliser les farines sans gluten, les "laits végétaux" ou les gâteaux sans œufs ? Que diriez-vous d’un petit atelier culinaire pour sauter le cap et apprivoiser ces nouveautés ? Contactez-moi pour me faire part de vos besoins.

 

Tags :

alimentation comportement alimentaire métabolisme santé